FrançaisAnglaiseEspanolStatistiques & Résultats

Actu Mode, TV, Médias et People
par Denis Grimard sur 01/05/2016 � 10:13 AM

Le HIV pourrait être plus ancien que pensé jusque là

Des virus similaires au HIV chez les humains étaient présents chez des primates non-humains en Afrique il y a au moins 5 millions d’années d’après une nouvelle étude. Cela situe la déficience immunitaire bien plus loin dans le passé.

Il est considéré par beaucoup de scientifiques d’après Médical Xpress que le HIV-1, virus responsable de la maladie du SIDA, s’est infiltré dans la population humaine au début du 20e siècle suivant de multiples transmissions d’un virus similaire propre au chimpanzé connu sous le nom de VIS (où le Virus de l’immunodéficience simienne cause des effets similaires en attaquant le système immunitaire chez les primates).

Le virus du Sida aurait plusieurs millions d’années

D’après le rapport de recherche, les scientifiques pensent maintenant que l’âge du virus semblable au HIV, appelé lentivirus, est de plusieurs millions d’années. Cela a été calculé en pistant les changements d’un gène immunitaire appelé APOBEC3G qui a été induit par d’anciennes charges virales.

Les lentivirus vieux de plus de 5 millions d’années

Les chercheurs trouvèrent qu’un gène dans les lentivirus qui les défendaient contre l’APOBEC3G a évolué en tandem avec le gène du système immunitaire. Cette découverte a permis de déterminer depuis combien de temps les lentivirus sont présents chez les primates. La réponse fut que l’association entre les primates et les lentivirus est estimée à il y a 5 ou 6 millions d’années

Cette découverte suggère que les infections ressemblant au HIV chez les primates sont plus anciennes que pensées jusque là. L’étude a été publiée dans le journal PLOS Pathogènes par des scientifiques au Centre de Recherche Fred Hutchinson contre le cancer.

Étiquette

SIDA

Commentaires